facebook 

instagram

linkedin

 

0493564812
Mon panier
Aucun article
>
logo-alanquevin.fr
» » » » » » Domaine Jo Landron
Domaine Jo Landron
Domaine Jo Landron
L’histoire commence en 1945, quand deux frères Julien et Pierre Landron décident d’acheter des terres en friche, et d’y planter de la vigne.
 

Durant une vingtaine d’années, cette volonté permettra le développement du domaine familial et lui donner une certaine assise économique.

 

A la fin des années 60 , les deux frères décident de poursuivre leur route chacun de leur côté, et ce ne sera qu’en 1979, que Jo Landron rejoindra son père , Pierre, sur le domaine paternel.

 

La même volonté et la même logique que son père l’anime. 

 

Tous deux poursuivent l’expansion en rachetant plusieurs parcelles afin de constituer un domaine solide, d'autant que les terres sont souvent abandonnées, délaissées.

 

Depuis l’origine, le domaine est mené de façon « moderne » en recourant à toutes les techniques et moyens que l’après-guerre et les « progrès » scientifiques des Trente Glorieuses autorisent alors.

 

Si cela n’est pas en parfaite corrélation avec l’idée que Jo Landron se fait du travail et des vins qu’il souhaite faire, c’est la survenance d’un grave accident phyto-sanitaire qui faillit empoisonner et détruire les vignes du Domaine qui pousse la famille a repensé intégralement son mode de fonctionnement .

 

La décision est prise, les désherbants sont arrêtés, le labour des sols est privilégié .

 

En 1990, avec le départ à la retraite de Pierre, Jo Landron reprend seul les rênes du domaine qui continue de grandir. 

 

Même si les pratiques sont déjà orientées vers une viticulture propre, la conversion aux pratiques agricoles biologiques s’amorcent jusqu’à l’obtention officielle de la première certification en 2002.

 

En perpétuelle évolution, le domaine choisit de recourir aux préceptes de la biodynamie. 

 

Dès 2005, les préparations 500, 501, et aux tisanes de valériane, infusion ou teintures mères d'arnica font leur apparition sur le domaine. 

 

Le but est de renforcer la qualité et la fertilité des sols, appauvris par des décennies de cultures intensives et d’usage de chimie intempestive.

 

En 2011, le domaine dispose d’une certification en biodynamie et est certifié par le label Biodivin.

 

Aujourd'hui, les Domaines Landron s'étendent sur 48ha de vignes et sont plantés à 95% de Melon de Bourgogne, sur  3 terroirs distincts : 

  • Un de grès sur argile 
  • Un d’amphibolite
  • Un d’orthogneiss et de quartz

 

Depuis l’arrêt des pesticides et autres produits chimiques, les pratiques biologiques et biodynamiques ont permis à chaque parcelle d’affirmer sa personnalité, sa finesse, et son caractère.

 

Les vinifications se font par parcelle ou clos, et les fermentations en levures indigènes pour marquer davantage les typicités terroir et lieux.

 

Toutes les cuvées des Domaines Landron portent donc le nom des parcelles, des lieu-dits ou des domaines dont elles sont issues, ainsi du Fief du Breil, de la Louveterie et du Clos de la Carizière.

 

Le melon de Bourgogne est un cépage considéré comme complexe dont les qualités et la finesse peuvent parfois échapper au plus grand nombre.

 

Cependant, le temps est son allié. 

 

L’élevage sur lies se fera de 7 à 12 mois voire plus selon les cuvées ce qui apportera richesse et stabilité aux vins.

 

Un accompagnement respectueux  des sols et de la vigne par une culture biologique et  biodynamique permet de mettre en avant les qualités organoleptiques du Melon de Bourgogne, qui révèle son originalité, sa richesse et sa magnifique minéralité.

 

Chaque cuvée des Domaines Jo Landron est une ode à la beauté des lieux et au melon de Bourgogne. 

 

« Ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre … »

Filtrer par

Vue :
Nombre de produits : 4