facebook 

instagram

linkedin

 

0493564812
Mon panier
Aucun article
>
logo-alanquevin.fr
» » » » » AOP Pic Saint-Loup
AOP Pic Saint-Loup
AOP Pic Saint-Loup

Il était une fois trois frères.

Les fils du Seigneur de Saint-Martin-de-Londres, Clair, Guiral et Loup, fiers, et  valeureux.

Tous trois étaient amoureux de la belle Dame Bertrade qui ne savait lequel touchait le plus son coeur. Un jour, poussée par ses parents, elle annonça qu'elle épouserait le plus valeureux des trois fils du Seigneur de Saint-Martin-de-Londres.

Et c'est ainsi, qu'il partirent aux Croisades.

Tous trois revinrent blessés mais aussi auréolés de gloire et d'honneur qu'impatients de connaître la décision de leur Bien-Aimée.

Trois fois hélas, la Belle de désespoir et d'inquiétude sans nouvelles des trois chevaliers s'était laissée mourir de chagrin.

Tristes et éperdus de peine, les trois braves seigneurs, décidèrent d'une même voix de se retirer du monde .

Ils choisirent chacun un des monts qui entouraient Saint-Martin-de-Londres où reposait Bertrade. Il était trop dur pour eux de s'y rendre et trop dur de s'en éloigner.

Chacun fit la promesse d'allumer un feu le jour anniversaire de la mort de leur éternelle bien-aimée,  et s'en alla en direction de son mont .

Guiral choisit le Mont qui se trouvait près du Mont Aigoual,  Clair devint ermite sur celui qui surplombe aujourd'hui la ville de Sète, et Loup se retira sur le Mont qui porte désormais son nom Le Pic Saint Loup.

Les villageois émus par leur peine et leur fidélité guettaient les feux allumés chaque année et priaient pour les valeureux seigneurs. (selon les dires des ancêtres, la date serait le 25 décembre ou le 19 mars... )

Un jour, le feu de Guiral ne brilla pas, puis celui de Clair ne rejoingit pas celui de Loup, qui fut le dernier à s'éteindre.

Ermites dans les montanges, mais chéris par le coeur des hommes à travers les âges, les trois monts portent encore aujourd'hui leur nom et leur empreinte ... 

Ainsi, quand on est à Montpellier, ou que l'on se balade alentours, on ne peut ignorer le massif qui surplombe la Vallée.

Venus des contreforts des Cevennes, et s'approchant de la Méditerranée sans venir la toucher, le Pic Saint Loup et le Causse de L'Hortus jouent les guerriers protecteurs.

Deux points d'altitude dans le relief, apportant leurs richesses et leurs particularités à une terre qui a su séduire les hommes qui la respectent.

Cette terre de légendes, de mythes est une terre fertile aux multiples facettes pour la vigne.

La vigne n'aime pas l'humidité , elle n'aime pas non plus la sécheresse.

Ses racines parviennent seules à aller chercher en profondeur en traversant sols, et sous sols comme la liane qu'elle est, l'eau et les oligo-éléments dont elle a besoin.

On dit que la vigne doit souffrir pour se magnifier, certes mais il faut aussi que les éléments l'aident dans son supplice quotidien.

C'est là que la magie du Pic Saint Loup opère. Terre de dolomies, d'éboulies calcaire, de calcaire dur, de calcaire tendre,de marnes , ce puzzle varié est une chance.

Tantôt drainant et filtrant, aidant la terre a absordé les pluies, tantôt éponge et retenant l'eau en profondeur, le sol restitue rend à la vigne l'eau dont elle a besoin en la conservant comme un trésor enfoui en profondeur.

Les vins de l'appellation Pic Saint Loup sont uniquement reconnus en rouge et rosé.

Le cépage roi des lieux fut longtemps le Grenache noir. La Syrah venue de la Vallée du Rhône s'est trouvée fort à son aise ici et a pris progressivement la place du Grenache noir.

Le Mourvèdre vient compléter le triptyque des cépages essentielles de l'appellation.

Le cinsault, le carignant, la counoise , le morrastel, et le grenache gris peuvent venir compléter les assemblages en rouge et rosé pour le dernier.

Les vins rouges de l'appellation Pic Saint Loup exprimeront des arômes de fruits rouges, et noirs, de baies de cassis et d'épices douces . La présence de la Syrah se révèle ainsi.

L'assemblage et/ou l'élevage pourront apporter plus de complexité aux vins et lui donneront des notes de cuir, de sous bois, de fruits bien mûrs, voire compôtés, ou confiturés, parfois aussi la saveur odorante et sauvage de la garrigue environnante ou celle racée de la règlisse.

Les vins rosés seront plus légers aromatiquement et exhaleront la fraise et la framboise, et toujours beaucoup de gourmandise et de tonicité.

L'ensemble des vins de l'appellation Pic Saint Loup sera marqué par la fraicheur, un relief certain proche de la géographie des lieux peut être, un côté sauvage aussi, indépendant et libre.

Il ne faut pas oublier que le Pic Saint Loup est un terroir de biodiversité. Celle ci est préservée et recherchée.

La cohabitation de la vigne avec les oliviers, les chênes verts et kermès, les pins d'Alep, les arbousiers, la garrigue, le thym, le romarin, le laurier, mais également la présence d une faune sauvage, et d'oiseaux protégés apportent aux vins de l'appellation la typicité des lieux, de la faune et la flore qui participent à leur création.

Pour information, la Communauté de communes du Grand Pic-Saint-Loup s’est vu décerner le trophée « Territoire Engagé pour la Nature » en 2019 qui récompense l'engagement en faveur de la biodiversité, et le site fait partie des sites reconnus sous l'appellation NATURA 2000 oeuvant pour la préservation des habitats naturels et des espèces.

 

 

 

Filtrer par