facebook 

instagram

linkedin

 

0493564812
Mon panier
Aucun article
>
logo-alanquevin.fr
» » » » Le Languedoc Roussillon
Le Languedoc Roussillon
Le Languedoc Roussillon

Région festive et lascive, exubérante et conviviale, étendue sur le pourtour méditerranéen, la région Languedoc - Roussillon est aussi variée sur le plan viticole que les paysages qui la constituent.

 

Étendue sur 4 départements, de l’ouest de Nîmes donc du Gard, à la frontière espagnole des Pyrénées–Orientales en passant par l’Hérault et l’Aude, le vignoble couvre environ        340 000 hectares où se succèdent et se mêlent diverses influences climatiques, sur une myriade de sols, faisant de cette région une source fertile de vins identitaires et sincères.

 

Les vignes se trouvent en plaine, en coteaux, à flanc de montagne, et les sols sont tout aussi variés. On trouve ainsi apportant leur marque aux vins :  

  • Des sables, dans lequel le raisin colore doucement et peu 
  • Des sols argileux vers Limoux
  • Des sols calcaires en Clairette,
  • Des sols de schistes, et de grès comme à Saint-Chinian, dans le Minervois, en Corbières ou encore sur l’appellation Fougères
  • Des sols de marnes à Cabardès
  • Des galets roulés apportés par le rhône et ses alluvions à l’époque quaternaire, qui gardent la chaleur du jour pour la restituer la nuit 

 

La région dans son ensemble bénéficie d’un ensoleillement important, rendant les étés secs, les hivers doux.

 

Les automnes et printemps seront les saisons les plus pluvieuses, même si très faiblement par rapport aux régions avoisinantes. 

 

Les températures sont favorables et clémentes sur l’ensemble de l’année.

 

L’importance des vents, notamment de la tramontane ou du cers, leur influence en fonction de leur origine terre ou mer, permettent une parfaite régulation de la chaleur, un asséchement bénéfique de l’humidité et apportent surtout une belle maturité à la vigne.

 

Le Languedoc Roussillon c’est une multitude de terroirs.

 

Un terroir c’est la synthèse d’un climat, et d’un sol, une identité, une personnalité.

 

On l’aura compris la région viticole Languedoc-Roussillon jouit d’une pluralité d’influences, où se mêlent des paysages exceptionnels, des senteurs ensorcelantes.

 

C’est la garrigue, le thym, la sauge et le serpolet, la sarriette, et le romarin, sous la chaleur estivale...

C’est le fenouil sauvage, la fraîche aneth, la lavande, les petites fleurs sauvages ,

Ce sont les épices de cette terre de soleil et de chaleur, le safran, l’anis, le genévrier …

 

Chaque terre a son odeur, son goût et elle ne peut qu’influencer le raisin qui prend plaisir à y pousser;

 

Plantée par les romains, la vigne fut reprise et entretenue par les gaulois.

 

Les affres de l’histoire entrainèrent la disparition partielle du vignoble puis sa réapparition grâce aux moines bénédictins et cisterciens, notamment lors du retour des croisades avec l'implantation de nouveaux cépages ramenés des alentours de Jérusalem.

 

Les guerres de religions entrainant quelques dégâts notables ne mirent pas un frein à l’expansion de la vigne dans la région Languedoc-Roussillon qui se renforça et devint au XVIIIème siècle la régions la plus productive de France.

 

Au XIXème siècle, peu touchée par le phylloxera, la région sortit quelque peu son épingle du jeu de la production, et s’enrichit par le jeu de l’offre et la demande et par la hausse des cours des prix du raisin.

 

Cependant, et malgré cette conjoncture favorable, à trop vouloir contrecarrer la féroce concurrence d’autres pays producteurs tels que l’Algérie ou l’Italie, la surproduction dégrada la réputation des vins de la région.

 

Ce même phénomène perdura jusqu’à la seconde guerre mondiale, où le vignoble fut délaissé sous l’occupation allemande. 

 

Aux lendemains de la guerre, la région et ses différents acteurs tant au niveau local que national firent en sorte de lui donner la reconnaissance et la légitimité qui lui reviennent.

 

La création et la reconnaissance des appellations ont permis de rappeler la qualité, un temps oubliée, de ces terroirs, et l’identité sincère et multiple des vins de la région Languedoc Roussillon.

 

On retrouve dans cette région beaucoup de vins issus de monocépage et de magnifiques assemblages issus d'une grande variété de cépages tels que : 

 

Le Carignan, vieux cépage de la région, 

La Syrah 

Le Merlot : structure et complexité

Les Grenache rouge et grenache blanc

Le Mourvèdre

Le côt 

Le Cinsault vieux cépage languedocien

Le Cabernet sauvignon

Le Malbec

Le Chenin 

Le Rolle

Le Chardonnay

Le Sauvignon 

Le Viognier 

La Marsanne

La Roussanne

 

 

Depuis 1975, une véritable recherche est menée pour déterminer avec précision quels cépages, sur quels terroirs afin de magnifier les vins sur chaque parcelle.

 

Une volonté également de réactiver biologiquement les sols en abandonnant la chimie au profit du biologique est insufflée au niveau régional avec une volonté affichée de voir le vignoble se convertir à une viticulture à haute valeur environnementale, voire vers une viticulture biologique. 

 

Le Languedoc-Roussillon est une région riche, variée, humaine, et sincère, dont chacun des visages saura vous émouvoir, vous toucher ou vous séduire que vous aimiez les vins simples et faciles, ou ceux riches, charpentés et complexes.

 

 

Les Domaines qui seront présentés dans cette section, le seront en fonction de leur aire géographique d'appellation, et non pas en fonction de l'appellation spécifiée sur la Bouteille, et ce afin de présenter dans la mesure du possible les spécificités des terroirs et savoir-faire au delà des appellations officielles.

 

La Volonté du vigneron ou de la vigneronne s'inscrit souvent au-delà d'un décret mais n'en demeure pas moins révélatrice d'une véritable identité.

 

Carte tous droits réservés CIVL

 

 

 

 

Filtrer par

Vue :
Nombre de produits : 23
29.50
28.50
Affranchie Magnum
36.00
Affranchie
17.50
ADN magnum
29.00
ADN

ADN

13.50
Amazone
13.00
12.50
12.50
10.50
11.50
11.50
Envole-Moi
14.50
Lune Rouge
20.50
Les Ribos
11.50
Milhas
14.50
Supernova
16.50